Edito – « Faire autrement »

Par Solène Bellora.

Soleil couchant, chaleur latente, verres en terrasse, et ciel encore dégagé. Votre rédactrice en chef écrit son édito depuis le sud de la France.

Cette année, elle n’a pas fait autrement puisqu’elle a pris quatre vols longs courriers, trimé tout l’été et n’a toujours pas arrêté d’acheter de la fastfashion pour pouvoir renouveler sa garde-robe.

Miskine, ça craint pour la rentrée.

Mais dans ce numéro d’été, il ne s’agit pas de jeter la pierre, bien au contraire. Il s’agit d’éclairer sa pensée, voir les choses autrement, remettre en question nos acquis et ouvrir notre champ des possibles. Alors vous avez sorti votre meilleure plume.

Certains diront que les idées sont belles mais qu’elles n’auront jamais l’occasion d’être réalisées. Ces personnes ont sûrement eu le seum de ne pas être sélectionnées pour l’équipe de pétanque au Krit 2018 de Paris. Propos croit, au contraire, que les réflexions nourries sont les pierres d’angles des changements à venir. Qu’il faut beaucoup d’audace pour penser autrement, mais qu’il en faut encore plus pour mettre en lumière les dysfonctionnements de notre société.

Que ce journal soit vôtre, que vos idées viennent le nourrir, que vos créations l’habillent.

Faisons les choses autrement, dans l’espoir de toujours avancer vers le meilleur. Tel est notre objectif pour cette nouvelle année scolaire.