ÉDITO par Axelle Heyert.

Pour un numéro sonnant et trébuchant 

Ce mois-ci, Propos place l’argent au coeur de ses réflexions ! Alors non, chers lecteurs, ce n’est ni un sujet ‘’boring’’, ‘’has been’’ ou encore ‘’conventional’’… ni un sujet cliché abordé par des enfants de PCS+, étudiants bobos à Sciences Po. Non, l’argent est un sujet qui mérite d’être évoqué pour les nombreuses polémiques et controverses qu’il soulève. La rédaction de Propos va donc essayer dans ce numéro de rendre le sujet aussi intéressant que le Krit sera bleu et blanc. 

L’argent, nous l’utilisons chaque jour et pour tout. Plus qu’un simple moyen d’acquérir, il devient l’élément qui rythme nos vies et détermine ce que l’on peut ou ne pas faire. L’argent guide donc aussi nos humeurs et nos désirs. C’est également un moyen de faire le bien ou au contraire de heurter ou blesser. L’argent a lui-même une histoire, un passé qui suscite le questionnement. Il peut définir les statuts sociaux, c’est-à-dire une partie de notre identité : il s’immisce jusque dans ce qui nous construit. Bref : dans nos sociétés capitalistes, où nos vies et celles des autres sont réglées par l’argent, celui-ci constitue un enjeu de taille dans la mesure où il régule nos libertés, nos relations et notre personnalité. 

Vous l’aurez compris, l’argent touche à tous les domaines d’action. C’est pourquoi, dans ce numéro, Propos vous suggère de concilier le thème de l’argent avec la culture, les actualités, le sport, le féminisme, l’écologie… La corruption et les débats sur l’utilité de l’argent liquide seront notamment mis en avant, ainsi que la rentabilité de l’écologie dans la rubrique Planète. On parlera du rapport entre l’argent et les artistes dans la rubrique Culture, en particulier dans les articles de Léa Freling, de Paul Gelis et de Sawsane Djazouli. Les enjeux de l’argent en matière de féminisme seront abordés à travers la gratuité des produits hygiéniques par Margot Philippe et l’indépendance financière des femmes par Laure Dongan- Boulanger. Clément Aubry, lui, nous parlera de la rémunération, juste ou injuste, des grands sportifs. 

Enfin, si le dossier thématique du mois ne vous a toujours pas convaincus, Propos a tout prévu ! Dans le dossier hors thème, Louise Hervieux s’intéressera aux femmes victimes de violences conjugales, et la guerre du Donbass sera traitée par Victor Nagy, à partir du film de Sergeï Loznitsa. 

Tous à vos Propos !