ÉDITO :


Septembre à Strasbourg ? Pour certains, c’est un mois de découvertes qui commence : nouvelle ville, nouvelle école, nouvelles rencontres… Pour d’autres, c’est un retour, peut être nostalgique, aux sources. Il fait encore bon sous les arbres du parc de l’Orangerie, et nos terrasses alsaciennes sont prêtes à accueillir les premiers pots de rentrée et les flams bien méritées. Mais outre le plaisir de vivre dans cette belle capitale européenne, c’est une année de challenge qui s’annonce, aussi bien pour l’IEP que pour notre cher journal.

L’été a déjà été bien rempli. En politique internationale, les rédacteurs nous font part des tensions entre le Canada et l’Arabie Saoudite, et de la détente entre la Corée et les Etats-Unis. Au niveau sportif, il semble que le Racing ait commencé la saison en beauté, après des changements structurels majeurs. La rédaction vous fait aussi part de ses dernières découvertes culturelles, au détour de l’exposition lumineuse de Klimt à Paris, au hasard d’une série dystopique tout à fait éclairante – entre autres. Et dans la continuité du partenariat avec le Collectif Copines l’année dernière, nous vous proposons non pas un, mais deux articles traitant du féminisme.

L’année à venir s’annonce donc enthousiasmante d’un point de vue journalistique : nous avons hâte de nous rendre aux Bibliothèques Idéales et à la Foire Européenne 2018, de suivre de près la COP24 en Pologne, de déplorer le retrait des Etats Unis de l’Unesco en décembre, d’analyser les conséquences d’un Brexit effectif en mars 2019 … La perspective des élections européennes en mai nous réjouit d’avance : les possibilités à Strasbourg seront sans nul doute très nombreuses.

Pour mener à bien ces projets, Propos est ravi de vous présenter sa nouvelle équipe 2018-2019. Nous nous inscrivons tout d’abord dans la lignée du formidable travail réalisé l’année dernière, comme le soulignent les traditionnelles présentations des associations – nous remercions d’ailleurs tout ceux qui se sont pliés à l’exercice. Nous avons aussi à coeur de développer de nouvelles potentialités. Une rubrique culturelle plus étoffée, la relance d’El Futuro et des réunions rédactionnelles plus nombreuses sont nos principaux objectifs, sans oublier bien-sûr la grande nouveauté de cette année, la reprise et le développement de la radio.

Ainsi, avant d’être le journal de l’IEP, Propos aspire à devenir le journal des étudiants de l’IEP. Etudier à Sciences Po Strasbourg n’est pas un hasard, et nous sommes persuadés que c’est synonyme d’un formidable potentiel. Nous vous invitons donc, actuels lecteurs et auditeurs, futurs rédacteurs et chroniqueurs, à venir enrichir nos pages – et nos ondes – par vos réflexions. Sept numéros et sept thématiques à venir : vous avez l’embarras du choix ! Nous sommes impatients de découvrir vos contributions.

Pour un Propos très à propos.

Camille Larminay