Home Vie de l'IEP Le 4L Trophy 2017 en 13* nombres

Le 4L Trophy 2017 en 13* nombres

Le 4L Trophy 2017 en 13* nombres

*Pourquoi 13 ? Parce que le troupeau de 13 dromadaires sauvages croisé sur les pistes + les 7 détours faits avant de trouver le lieu de pointage en Espagne = 20 comme la 20ème édition cette année

– 1 : le nombre unique de fois où on a eu besoin d’aller au PC mécanique parce qu’on a été l’équipage le plus chanceux du raid

– 4 : le nombre de pays où on a roulé (au lieu des 3 -France, Espagne, Maroc- prévus initialement, l’Algérie c’était en bonus)

– 9 : le nombre de nuits passées à dormir sur la planche de bois qui nous a servi de matelas dans la 4L

– 17 : le nombre de nos sponsors qu’on ne remerciera jamais assez pour avoir rendu cette aventure possible

– 72 : à peu près le nombre de fois où on nous a demandé en rentrant « mais comment vous faisiez pour vous laver ? » nous ne répondrons pas à cette question

– 88 : la quantité de barres de céréales et de pom’potes qu’on a englouti pendant tout le raid #alimentationsuperéquilibrée

– 126 : le nombre exact de camions qui nous ont doublé sur l’autoroute, rien que le 1er jour et sur même pas 500km

– 154 : le nombre de pages de notre road book qui nous a surtout servi de planche à découper pour le saucisson (d’où le passage par l’Algérie)

– 688 : notre classement sur 1428 équipages

– 2 260 : l’altitude du col du Tichka (point géographie : dans le massif du Haut-Atlas) qu’on a monté sous la neige

– 6 196 : la distance en kilomètres parcourus dans notre bonne vieille Renault 4L

– 20 000 : le nombre d’enfants qui vont pouvoir bénéficier du matériel scolaire apporté #pointsolidaire

– 42 900 : le montant des dons en euros réunis par les équipages pour permettre la construction de nouvelles écoles

Petits 1A, l’aventure vous tente ? Partir en duo 15 jours dans une 4L que vous pensiez désuète ? Devoir vous repérer dans le désert avec uniquement un road-book et une boussole ? Sillonner les routes de France, d’Espagne et du Maroc avec des paysages tous aussi grandioses et différents les uns que les autres ? Faire des bivouacs dans le désert ? Contribuer à l’éducation de jeunes marocains issus des régions les plus éloignées ? Si certains d’entre vous sont chaud pour former un équipage et partir l’année prochaine, on est là pour répondre à vos questions !

Elisabeth Didion et Anne-Cécile Moine