Home Vie de l'IEP Parlement des étudiants, séance 1

Parlement des étudiants, séance 1

Parlement des étudiants, séance 1

Parlement des étudiants

Proposition de loi n°1: « L’hémicycle s’invite à Sciences Po »

Pipos, Pipotes, la première séance du Parlement des Étudiants a enfin eu lieu dans l’enceinte de notre cher IEP. Le projet initié par les membres de Sciences Po Forum est lancé pour cette année. Pour toi qui n’a pas pu y assister, le Parlement des Étudiants est en quelques mots une mise en scène des débats parlementaires de notre chère Assemblée Nationale au sein de l’IEP. Chaque participant peut dès lors s’inscrire dans le groupe parlementaire de son choix, fidèle à ses propres convictions ou non car, souvenez vous en bien, le Parlement des Étudiants n’est rien d’autre qu’un jeu de rôle.  Nos brillants mentors de Sciences Po Forum ont eu la liberté de choisir pour la dernière séance la thématique « déclaration de guerre à la Syrie » et le tirage au sort a désigné un groupe parlementaire tenu de rédiger une proposition de loi : le groupe SRC (Socialiste, Républicain, Citoyen). Les membres du SRC ont eu une semaine pour rédiger une proposition de loi de 3 articles puis chaque groupe a pu amendé le texte avec la limite de 3 amendements par groupe. Les habitués à la technologie que nous sommes avons donc pris le temps de rédiger des textes et des amendements au sein de nos groupes respectifs, le plus souvent grâce aux groupes Facebook, oui c’est donc un peu la version 2.0 du travail des commissions parlementaires !

Enfin, le lundi 20 au soir la séance a commencé par les discours préalables de chaque groupe dans l’ordre déterminé par le tirage au sort. Ensuite, cher Pipo, c’est assez simple ; si tu es un habitué du #DirectAN tu verra que c’est à peu près la même chose, les hurlements et les parties de Candy Crush en moins. A l’image de notre Assemblée Nationale, chaque article a été voté indépendamment puis amendé ou non par les groupes. C’est ainsi que l’article premier de la proposition de loi a été supprimé à 24 voix contre 20. Les articles suivants ont été adoptés avec les modifications apportées par le Rassemblement Centriste. Oui, nous pouvons le dire, pour une fois en politique française, les centristes ont eu un rôle à jouer ! Après une suspension de séance de quelques minutes, le vote global du texte a amené nos député(e)s à adopter – par 25 voix contre 8 – la proposition de loi du SRC principalement amendée par le Rassemblement Centriste.

Mais le Parlement des Étudiants c’est aussi l’humour , les clichés,  et les alliances politiques naturelles ou non. C’est ainsi que socialistes, écologistes et communistes ont fait alliance avec les parlementaires de centre-droit et que les groupes UMP et Rassemblement Bleu Marine ont fait du copinage en vue de supprimer l’article premier. Le groupe UMP a également fait des siennes en étant désigné, avec le groupe SRC, comme les cancres de la séance : mieux vaut s’en souvenir pour les prochaines fois, l’entrave aux règles de l’hémicycle vaut un rappel au règlement et peut réduire d’une minute le précieux temps de parole des groupes. L’ambiance de l’hémicycle de l’amphi 324 a aussi donné lieu à quelques citations cocasses :

Le président du groupe GDR, voulant évoquer Bachar El Assad « Je vais vous parler d’un dictateur moustachu … » et au groupe UMP de crier à l’unisson « Staliiiine ! »

Un intervenant du Rassemblement Bleu Marine, se défendant des accusations de collaboration « en parlant de collaboration, n’oublions pas que Mitterrand a reçu la Francisque »

N’ayez crainte chers Pipos, vous pouvez toujours rejoindre les bancs de l’Assemblée. 1A, 2A et 4A inscrivez vous dans un groupe parlementaire, rejoignez les groupes Facebook, intégrez le groupe des non-inscrits et participez à la prochaine séance comme député(e)s, huissier ou observateur à la mi-novembre !

Blandine Camus