Home Non classé Rio 2013 (par Anouk Heili)

Rio 2013 (par Anouk Heili)

Rio 2013 (par Anouk Heili)

Peux-tu nous expliquer le choix de ta destination ?

J’ai choisi Rio parce que j’avais envie de découvrir un endroit complètement différent de celui où je vis d’habitude. N’ayant jamais été en Amérique du Sud, j’étais très attirée par cette partie du monde ! J’avais aussi envie d’apprendre une nouvelle langue (le portugais) plutôt que de parler anglais toute l’année. Je voulais aussi voir une culture différente de la notre, j’ai donc finalement choisi le Brésil, et je crois que ça correspond plutôt bien à tout ça.
 

En quelques mots, comment décrirais-tu cet endroit?

Rio c’est d’abord beau, c’est voir des paysages magnifiques tous le jours en allant en cours, c’est chaud aussi, je suis arrivée en plein milieu de l’hiver mais il faisait déjà du 25-30°c. C’est de temps en temps pas rassurant, parce qu’on peut sentir l’insécurité parfois, mais c’est surtout une ville en pleine ébullition, comme on en trouve pas sen Europe.
 

Qu’est-ce qui t’a motivé à choisir cette université ? Comment as-tu choisis tes cours (par rapport à un projet professionnel, par curiosité, auhasard…) ?

Sciences po n’ayant qu’une université partenaire à Rio, j’ai pris celle-là l C’est une université privée catholique, qui est réputée pour être une des meilleures du pays. Ceci-dit c’est vraiment génial parce que cette fac accueille des tas d’étudiants étrangers, donc aucun problème pour rencontrer d’autres gens. La fac propose beaucoup beaucoup de cours en relation avec la science politique, le droit, l’économie, etc. Pour ma part j’ai pris quelques cours en anglais parce que je ne me sentais pas encore assez à l’aise en portugais pour prendre tous mes cours dans cette langue. J’ai essayé de prendre des cours qui m’en disaient un peu plus sur le Brésil, pays que je connaissais pas tant à la base donc j’ai des heures de débats politiques brésiliens, politique étrangère brésilienne, histoire du Brésil… C’est vraiment intéressant, et nécessaire quand on est dans un pays étranger je crois.
 

Parle-nous de tes conditions d’études ! Comment se passent tes cours ? Es-tu satisfait des installations, de ton emploi du temps et de tes profs ?

Mes cours sont très intéressants, j’en suis très satisfaite. Le style d’enseignement brésilien est un peu moins rigide, disons qu’on ne vous demandera jamais de faire un plan en deux parties, deux sous parties ou ce genre de classiques français ! Au niveau de mon emploi du temps j’ai cours du lundi au jeudi, soit le matin, soit l’après-midi, donc ce qui me permet d’être libre la moitié de ma journée pour visiter, aller à la plage ou autre. Au niveau des installations la fac est vraiment très bien, c’est un genre de campus tropical avec une rivière, des grands arbres, des petits singes, enfin rien à voir avec sciences po !
 

Comment s’est passée ton intégration vis-à-vis des autres étudiants, locaux et étrangers ?

Comme dit précédemment, l’université accueille beaucoup d’étudiants étrangers donc c’était très facile de se faire plein d’amis tout de suite. Au niveau des Brésiliens ils sont vraiment très avenants et gentils, il n’y a aucun souci pour rencontrer des étudiants locaux, même si ils ne viendront pas forcément vers toi les premiers.
 

Que peux-tu nous dire sur le dynamisme de la vie extrascolaire (culture, sport, sorties, vie nocturne…) ?

Ahah… Il y a vraiment vraiment beaucoup de choses à faire. C’est possible de sortir tous les soirs ici à Rio, il y a plein de bars, de boites, même juste de rues ou de places avec de la musique jouée en direct, enfin il y a vraiment toujours quelque chose à faire. Au niveau culturel, il y a quelques musées et des expositions assez souvent aussi, ou par exemple en ce moment il y a un festival international de cinéma. Et puis pour le sport l’université propose des cours de différents sports, sinon le footing sur la plage est pas mal non plus.
 

Et sur un plan plus technique, à quoi ressemble ton quotidien ? (logement, activités, nourriture, transports)

J’ai un appartement en colocation ici, pas trop loin de la fac, mais les distances à Rio n’étant pas les mêmes ça me fait quand même trente minutes de bus. Ici on sort beaucoup, mais j’ai pas mal de temps pour visiter des endroits et me promener à droite à gauche. Au niveau de la nourriture il y a beaucoup de fruits et de légumes qu’on ne trouve pas en France, c’est vraiment exotique !
 

Par rapport à tes années strasbourgeoises, que penses-tu du coût de la vie ici ?

Rio étant censée être une des villes les plus chères au monde, je n’étais pas très rassurée, mais au final on peut s’en sortir largement en payant plus ou moins le mêmes prix qu’à Strasbourg. L’immobilier est cher, mais pour tout ce qui est nourriture locale ou produits du quotidien, sorties, c’est finalement moins cher qu’en France pour la plupart.
 

Qu’est-ce qui t’as semblé le plus dépaysant à ton arrivée ? (culture, gastronomie, état d’esprit…)

C’est compliqué de répondre, je dirais un peu tout ! La culture et la façon d’être des gens sont totalement différentes, les Brésiliens sont beaucoup plus souriants, avenants que les Français ou les Européens en général. La ville et la nature sont dépaysantes aussi, c’est vraiment très très grand et puis ont voit pas des favelas tous les jours à Strasbourg non plus.
 

Si ce n’est déjà fait, comptes-tu profiter de ta 3A pour voyager ?

Oui ! Outre les petits week-ends qu’on fait déjà ici, il y a de looongues vacances d’été pour ceux qui restent un an (de décembre à mars environ), je vais donc en profiter pour voir le reste du Brésil et sûrement le Pérou et le Chili également !
 

Qu’est-ce-qui te manquera le plus une fois rentré en France ? Qu’est-ce-qui te manquera le moins ?

La plage, les paysages, voir des gens danser la samba toute la nuit, enfin l’ambiance de la ville en général, ça bouge vraiment tout le temps et on ne s’ennuie jamais ici. Ce qui me manquera le moins c’est peut être quand même de devoir faire attention à pas mal de choses, en sortant ou en allant me promener dans certains endroits, parce que bien sûr tout n’est pas tout rose ici, mais ça faisait partie du voyage aussi.
 

Si ta 3A était à refaire, choisirais-tu la même destination ?
Oui, sans hésiter !
 

Aurais-tu des conseils à donner aux autres Pipos, en ce qui concerne les démarches à suivre auprès de l’administration, les astuces une fois sur place ?

Je dirais que c’est un voyage qui se prépare à l’avance, il y a des démarches à faire auprès du consulat notamment, c’est pas comme partir en Europe, mais je ne pense pas que ça diffère beaucoup des autres destinations. Ceci dit vous pouvez bien sûr me contacter si vous avez besoin d’aide ou d’informations !